Neuroscience

Est-ce qu'un ordinateur peut nous faire pleurer? Question revisitée avec l'uncanny valley

Les jeux vidéo sont plus populaires et son industrie est plus rentable que jamais auparavant. Ce mode de divertissement a beaucoup changé depuis l’époque des arcades marquées par des jeux tels que Pong et Pac-Man. Les jeux vidéo modernes comportent souvent des graphiques en 3D photoréalistiques renversant en plus de présenter des scénarios complexes et engageants qui ont aidé ce divertissement à dépasser l’industrie du cinéma en termes de profits et de parts du marché. Les joueurs de jeux vidéo deviennent eux-même une partie du narratif en incarnant virtuellement des personnages à travers des jeux ayant des durée de vie dépassant fréquemment les 20 heures de jeu. C’est une expérience fort différente qu’observer une histoire de l’extérieur lors de la projection d’un film de 1 à 2 heures. Cela implique que les jeux vidéo peuvent provoquer des réponses émotionnelles bien plus fortes que les films, ce qui permet à certains jeux de devenir de véritables cultes avec des amateurs dévoués attendant avec impatience la sortie du prochain jeu d’envergure.

L'art de l'imagerie: la science rencontre la beauté

[Cet article est en anglais] While art and science are often presented as opposing forces in today’s world, the aim of the two disciplines has always been fundamentally the same: to provide a representation of the real world. This intricate link between art and science becomes more obvious as we look to past discoveries that were made before the invention of modern scientific technologies that help us capture reality, in a time when it was in many ways necessary for scientists to be artists as well.

Une réflexion lumineuse de l’Étoile Montante du RBIQ 2021: Dr. Bratislav Misic

Le deuxième récipiendaire du prix de l’Étoile Montante en Bio-Imagerie au Québec est Dr. Bratislav Misic, Professeur adjoint au Département de neurologie et neurochirurgie de l’Université McGill. Dr Misic est directeur du Laboratoire Network Neuroscience situé à l’Institut Neurologique de Montréal. Son équipe et lui s’intéressent aux mécanismes par lesquels les réseaux du cerveau, qui régissent les communications entre les différentes régions cérébrales, supportent des comportements complexes. Nous avons discuté avec Dr. Misic pour en apprendre davantage à son sujet et sur sa trajectoire de chercheur. Nous avons été marquées par son humilité et son attitude positive. L’entrevue a eu l’effet d’une bouffée d’air frais en ces temps inédits. Nous espérons que tout comme pour nous, elle vous servira d’inspiration et de réflexion.

Votre cerveau et la COVID: la pandémie change-t-elle la nature humaine?

[Cet article est en anglais] With the COVID-19 pandemic persisting for close to a year now, our daily routines and habits have changed dramatically. Those of us working from home have only a short commute from our beds to our desks, which may be convenient, but also reduces our exposure to different environments and blurs boundaries between work and leisure. Those who have lost their jobs or are shouldering childcare responsibilities on top of their work are facing numerous other challenges and changes to their lives, all of which may have lasting consequences. Most obviously, the change in routine due to public health restrictions has resulted in the visible dwindling of our social interactions. Could it be that the pandemic-related shift in our normal routines is also fundamentally changing the way we think and behave as human beings? It might be too early to tell but it’s definitely an interesting question to speculate about.

Les femmes et les hommes utilisent-ils différentes régions du cerveau lors de tâches de mémoire?

La perte de mémoire en lien avec des événements personnels et les détails contextuels de ces événements (ce qui constitue la mémoire épisodique) est commune en vieillissant. La mémoire épisodique est le type de mémoire qui nous permet par exemple de se souvenir où nous avons stationné la voiture au centre d’achats, ou encore de se rappeler si nous avons pris nos médicaments ce matin. Elle est étroitement liée au développement de notre identité personnelle, en plus de nous permettre d’apprendre de nos expériences du passé et de planifier le futur.

FR
Scroll to Top